Alexandre d’Alessio a grandi dans les rues de Marseille. Aussi loin que remontent ses souvenirs, il a un crayon à la main. Dans son travail personnel, l’artiste développe une analogie presque originelle pour lui: le corps et la mécanique. De son enfance passée au milieu des zones industrielles et des ateliers, il a gardé un goût fort pour les mécanismes. Il crée ainsi son univers: des personnages hybrides, tout droit sortis d’un imaginaire emprunté à d’anciennes revues techniques, un monde presque chirurgical où l’artiste décortique, démonte et redessine les corps. ce retour à ses propres fondamentaux prend le nom d’Automates et voit le jour à Paris en 2012 pour la première exposition personnelle de l’artiste. Passionné d’autant par l’anatomie du corps humain que le machinisme des choses, l’artiste se met peu à peu à décortiquer les émotions: ses corps, nus, intemporels, ne sont jamais les pantins d’une volonté narrative, mais endossent le rôle d’enveloppes allégoriques de sentiments exacerbés.

L’étude de la ligne reste un des chaînons clefs de son travail. Sa pratique du dessin est violente et douce à la fois, les limites de la technique et l’imaginaire sans cesse repoussées. En recherche constante, sa production est riche et balaye des formes d’expression plastiques très diverses, allant jusqu’à l’installation de volume et le travail du bois. Alexandre d’Alessio est membre du 9eme Concept depuis 2009. Il expose son travail à Paris et en France depuis 2012. En 2015 il est cofondateur et directeur artistique de l’événement “Aux Tableaux !”, résidence d’artistique qui aura réunis une quarantaine d’artistes nationaux et internationaux.

A-d'Alessio---Série-_Automates_-Carbone-anthem-50x70cm---Techniques-mixte-

Série Automates50 x 70 cmTechnique mixte